Historiek

Briqueterie Lamour C'est au début du siècle que commença l'activité briquetière de Louis LAMOUR. A cette époque, on fabriquait des briques à la main dans des fours de campagne alimentés avec de la paille et du charbon.

En 1929, Louis LAMOUR, son fils (portant le même prénom), franchissait un pas décisif. Il investit et installa un four HOFFMAN et une unité de fabrication passant de l'artisanat au stade industriel.

Louis LAMOUR

Ce four et le mode de fabrication sont toujours existants et n'ont pas subi la moindre modification à l'heure actuelle.

En 1981, au décès de Louis LAMOUR, Patrick et Pierre LAMOUR, ses fils, ont continué ce type de fabrication et ont créé une société.

De 1981 à 1993, l'activité de la briqueterie s'est orientée, en plus de la fabrication des briques à l'ancienne, vers le sciage des briques pour la plaquette.

Steenkelder

Trois machines ont été installées permettant de renforcer sa place sur le marché.

En 1994, l'ouverture de la carrière de ROUCOURT a permis à la briqueterie de viser à un avenir beaucoup plus lointain (les réserves d'argile étant épuisées sur le site de WAZIERS).

Luchtfoto WAZIERS

© 2008 by TomBeuselinck.be